JOURNAL DES MARCHES ET DES OPÉRATIONS : AOÛT 1917

[Jeudi] 2 août 1917

Versement à la poudrière des armes en excédent. Les différentes opérations prévues avant le départ sont exécutées.
Le Bataillon reçoit l'ordre de s'embarquer le 3 août à destination du front.

Ordre d'embarquement : Le Bataillon Mixte du Pacifique fera mouvement demain 3 août en 2 échelons qui iront s'embarquer au quai militaire du Puget à destination du Front.

Tenue : Tenue de campagne en capote pour tout le monde officiers compris.

Heure de départ des Darboussières : 1er échelon (composé de la CM de la SHR et du train) 5h15 sous le commandement du capitaine DETCHEBARNE. 2ème échelon (composé des 1ère, 2ème, 3ème, 4ème Compagnies et du Train restant) 8h15 sous le commandement du chef de bataillon.

Grand halte : Le 2ème échelon fera une grand halte vers 10h30 sur le terrain avoisinant le quai d'embarquement.

Reconnaissance du train : Le capitaine DETCHEBARNE est chargé de la reconnaissance du train pour le 1er échelon. Le capitaine BRISON est chargé de la reconnaissance du train pour le 2ème échelon.

Garde de police : Pour le 2ème échelon composé de 1 officier, 1 sergent, 1 caporal, 1 clairon et 3 hommes de la compagnie de jour 4 hommes des autres compagnies.

Discipline : Les gradés EU à l'exception des officiers doivent voyager avec la fraction à laquelle ils appartiennent. Les fonctions de chef de wagon et de compartiment pendant toute la route leur incombe.

Arrêts dans les gares : Buvettes. Les hommes ne sont autorisés à descendre que pendant les arrêts de 10 à 15 minutes au minimum annoncés par la sonnerie « halte là ». L'accès des buvettes est interdit aux isolés. Les corvées commandées par les fourriers sont seules autorisées à se rendre dans les buffets ou buvettes.

Alimentation pendant le transport : L'ordinaire assurera le repas du soir de la journée du 3. La troupe consommera le 4 le jour de vivre de chemin de fer porté par les hommes et un repas fourni par l'ordinaire. Le 5, elle consommera le 2ème jour de vivre de chemin et s'il y a lieu un repas fourni par l'ordinaire.

[Vendredi] 3 août 1917

Embarquement du Bataillon au quai militaire du Puget.

1er échelon : départ 10h15. Effectif :

  • officiers : 5
  • troupe : 224
  • chevaux : 56
  • voitures à 2 roues : 20
  • voitures à 4 roues : 10

2ème échelon : départ 15h33. Effectif :

  • officiers : 15
  • troupe : 838
  • chevaux : 31
  • voitures à 2 roues : 8
  • voitures à 4 roues : 4

Etat nominatif des officiers au départ

Etat-Major :

  • TROUILH, chef de bataillon, commandant le Bataillon
  • DETCHEBARNE, capitaine, adjudant major
  • MAZET, médecin major, médecin de Bataillon
  • BOUC, lieutenant, officier de détail

1ère Compagnie :

  • DEVANNIEUX, lieutenant, commandant la compagnie
  • PELOUS, sous-lieutenant
  • ARCHAMBEAUD, sous-lieutenant
  • AUDRAIN, sous-lieutenant

2ème Compagnie :

  • BRISON, capitaine, commandant la compagnie
  • LE BLEVENNEC, sous-lieutenant
  • VIGIER, sous-lieutenant

3ème Compagnie :

  • MAGNIEN, lieutenant, commandant la compagnie
  • VANTHOURNOT, sous-lieutenant
  • DRIOT, sous-lieutenant

4ème Compagnie :

  • LE TOULLEC, lieutenant, commandant la compagnie
  • BARDEZ, sous-lieutenant
  • SCHMIDT, sous-lieutenant

CM :

  • BARRET, capitaine, commandant la compagnie
  • DELMAS, lieutenant
  • SUDRIE, sous-lieutenant

[Samedi] 4 août 1917

Voyage en chemin de fer.

[Dimanche] 5 août 1917

Gare de Rouilly-Géraudot

Débarquement en gare de Rouilly-Géraudot [Aube].

La 2ème  Compagnie et la CM ont cantonnées à Assencières.

La SHR, les 1ère, 3ème et 4ème Compagnie sont cantonnées à Luyères.

Commandant du cantonnement à Assencières : capitaine BRISOU.

Commandant du cantonnement à Luyères : chef de bataillon TROUILH.

Le Bataillon fait partie de la IVème Armée et est rattaché pour l'instruction, la discipline et la mobilisation

au 7ème GBI commandé par le chef de bataillon COURRIOT à Rosson.

Le colonel DURANT à Arcis-sur-Aube est chargé de l'inspection du Bataillon.

Le Bataillon dépend de la OBA 4 [?] à Troyes, sous-intendant militaire CAËL au point de vue administratif.

Les évacuations des malades se font sur l'HOE 33 à Troyes.

Centre de ravitaillement et service postale : Piney.

[Lundi] 6 août 1917

Installation au cantonnement.

[Mardi] 7 août 1917

Exercice sur les terrains avoisinant les cantonnements.

Les Unités du Bataillon occupent les mêmes cantonnements et vont chaque jour sur les terrains qui leur ont été fixés.

[Vendredi] 24 août 1917

Le Bataillon reçoit l'ordre du colonel commandant les GBI l'ordre de s'embarquer les 25 et 26 août.

Ordre d'embarquement : En exécution de l'ordre du colonel commandant les GBI en date du 24 août le Bataillon Mixte du Pacifique s'embarque à la gare de Rouilly-Géraudot en deux échelons.

Composition du 1er échelon : Le premier échelon commandé par le capitaine adjudant major comprendra :

  • 3 officiers
  • 117 hommes de la CM
  • 30 chevaux
  • 20 voitures (3 à 4 roues, 17 à 2 roues)

Heure d'embarquement : 25 août à 16 heures, départ du train à 19 heures, arrivée à destination le 26 août à 4 heures. Départ d'Amencières le 25 août à 13H30

Composition du 2ème échelon : Le 2ème échelon  comprendra les 1ère, 2ème, 3ème, 4ème Compagnies et la SHR soit au total :

  • 10 officiers
  • 855 hommes
  • 56 chevaux
  • 22 voitures (11 à 4 roues, 11 à 2 roues)

Heure d'embarquement : 26 août à 7h30. Départ à 10 heures, arrivée à destination à 17 heures. Départ de Luyères à 4H45.

Garde de police - Discipline - Arrêts dans les gares - Buvettes : Mêmes dispositions qu'au départ de Saint Raphaël.

Alimentation : Les hommes et les chevaux seront alignés en vivres jusqu'au 27 août inclus. Les vivres pour la journée du 27 seront portés par les fourgons.

Certificat de bien vivre : Le lieutenant BOUC, officier de détails est désigné pour prendre aux mairies de Luyères et d'Assencières le certificat de bien vivre des 2 détachements. Cet officier remettra en temps les états de cantonnement à la mairie.

[Samedi] 25 août 1917

Départ du 1er échelon dans les conditions fixées.

[Dimanche] 26 août 1917

Départ du 2ème échelon dans les conditions fixées. Arrivée du 2ème échelon et débarquement en gare de Valmy à 17H. Le 1er échelon est arrivé à 4H au même point.

Cantonnement en fin de marche : Camp Kellerman à l'ouest de la C.185 : 1ère, 2ème et 4ème Compagnies. Hans : 3ème, CM, SHR, Parc : au château de Hans.
Le Bataillon est rattaché à la 72ème DI fera mouvement dans la journée du 27 [août] pour se rendre dans le secteur qui lui est assigné.

Cantonnement en fin de marche le 27 août :

  • Chef de bataillon et EM : Moulin de Virginy
  • 1ère  et 2ème Compagnies : Camp du ravin des Pins
  • 3ème Compagnie : Col de Virginy (C.181)
  • 4ème  Compagnie : Virginy et Moulin de Virginy
  • TR et CM : Hans

[Lundi] 27 août 1917

Le chef de bataillon, les commandants de compagnies, le médecin, le capitaine adjudant major précèdent les unités pour reconnaître les cantonnements ; des guides leur sont fournis par l'artillerie. Les 1ère  et 2ème Compagnies quittent Hans à 8H pour se rendre dans les nouveaux cantonnements. Les 3ème  et 4ème Compagnies quittent Hans à 19H.

[Mardi] 28 août 1917

Le Bataillon est mis à la disposition de l'Artillerie pour effectuer des travaux.

[Jeudi] 30 août 1917

Dossier ANOM

Le sergent TABANOU est tué par un éboulement (inhumé le 31 août à Maffrécourt).

Le soldat HARRY est blessé par le même éboulement.

[Ci-contre : lien vers le dossier des Archives nationales d'outre-mer du sergent TABANOU]