JOURNAL DES MARCHES ET DES OPÉRATIONS : MAI 1917

[Mardi] 1er mai 1917

Le chef de bataillon TROUILH venant du 73ème Bataillon Sénégalais prend le commandement du Bataillon à compter du 1er mai.

[Samedi] 12 mai 1917

Un détachement composé de :

  • 7 sergents
  • 6 caporaux-fourriers
  • 20 caporaux
  • 127 soldats

venant du dépôt des isolés de Marseille (Néo-calédoniens rescapés du Gange) arrive au camp des Darboussières le 12 mai à une heure du matin. Ce détachement constitue à la date du 12 mai la 3ème Compagnie du Bataillon du Pacifique.

Le lieutenant MAGNIEN prend le commandement de cette compagnie.

Navire Gange

Navire Gange

Coulé en Méditérannée le 14 avril 1917

[Dimanche] 20 mai 1917

Un détachement composé de :

  • 1 adjudant-chef
  • 1 adjudant
  • 9 sergents
  • 1 caporal-fourrier
  • 29 caporaux
  • 502 soldats (Tahitiens)

venant du dépôt du 22ème Colonial (partie de Marseille, partie de Cassis) arrive au camp des Darboussières le 20 mai vers 16 heures.

Ce détachement constitue à la date du 21 mai [1917] les 3ème et 4ème Compagnies du Bataillon du Pacifique. Le groupe néo-calédoniens constituant la 3ème Compagnie reste rattaché à cette unité au point de vue administratif.

Deux détachements néo-calédoniens composés chacun de : 1 officier, 2 sous-officiers, 2 caporaux, 20 soldats sont envoyés en mission spéciale l'un à Saint-Maxime, l'autre à Saint-Tropez.

[Mercredi] 23 mai 1917

Un tirailleur admis à l'hôpital ayant été reconnu atteint de cérébro-spinale, la baraque n° 3 [?] ou logeait ce tirailleur et contenant 56 hommes est rigoureusement consignée.

[Jeudi] 24 mai 1917

Rentrée des deux détachements envoyés en mission spéciale à Sainte-Maxime et à Saint-Tropez le 20 mai.

[Lundi] 28 mai 1917

Inspection du Bataillon par le général PINEAU, inspecteur des contingents indigènes.