JOURNAL DES MARCHES ET DES OPÉRATIONS : NOVEMBRE 1917

[Jeudi] 1er novembre 1917

Jour férié. A 13H le major du camp est prévenu qu'il y a alerte simple contre les avions ennemis.

[Vendredi] 2 novembre 1917

Exécution du tableau de travail.

[Samedi] 3 novembre 1917

Exécution du tableau de travail.

[Dimanche] 4 novembre 1917

Service du dimanche. Camp consigné. Appel de la journée à 15H.

[Lundi] 5 novembre 1917

Versement des masques touchés au front au service de la réserve de la IVème Armée. Par note de service [n°] 37698, le général DE [?] du GAG [?] faite connaître que la consigne sanitaire frappant le Bataillon a été levée à la date du 3 novembre.

[Mardi] 6 novembre 1917

Gare Arcis-sur-Aube

Ordre reçu n° 37800 : Exécution [du] télégramme n° 8906/m [du] 6 novembre [du] général en chef, Bataillon Mixte du Pacifique sera embarqué gare Arcis-sur-Aube [le] 8 novembre à partir de 8H. départ vers 11H. Il sera emporté 2 jours de vivres de chemin de fer et 2 jours de vivres de débarquement qui seront perçus à Arcis-sur-Aube.

[Mercredi] 7 novembre 1917

Préparation au départ.

Ordre d'embarquement : En exécution du télégramme n° 8906/m du 6 novembre du général en chef, le BMP fera mouvement dans la matinée du 8 novembre et embarquera à Arcis-sur-Aube, le mouvement se fera en 3 échelons.

  • Le 1er échelon comprendra le TC et TR sous les ordres du capitaine DETCHEBARNE qui aura à sa disposition les conducteurs et les équipes d'embarquement.
  • Le 2ème échelon comprendra les compagnies.
  • Le 3ème échelon comprenant 15 hommes de la CM et les fourriers, sera chargé de la manipulation du matériel appartenant au camp et de sa remise au sergent casernier.

Reconnaissance du train : le Lieutenant SCHMIDT est chargé de la reconnaissance.

Les 8-9 novembre 1917

Voyage en chemin de fer.

[Samedi] 10 novembre 1917

Le Bataillon débarque à Marseille en gare d'Arenc et reçoit l'ordre d'aller occuper la partie du camp Delorme qui lui est affecté.

Les 11-12-13-14-15 novembre 1917

SGA - Mémoire des hommes

Ordre n° 1 : Des bagarres ayant eu lieu entre les Canaques et les Zouaves, les IN des 1ère et 2ème Compagnies, CM et SHR resteront consignés au camp jusqu'au départ. Un officier des 1ère et 2ème Compagnies restera en permanence au camp et dès 17 H, des sentinelles seront placées aux deux issues des baraques occupées par ces unités. Les commandants des 1ère et 2ème Compagnies réuniront leurs hommes, leur feront une théorie morale et calmeront les esprits.

Le lieutenant DELMAS devançant la colonne quittera Marseille le 16.

[Vendredi] 16 novembre 1917

Préparation au départ.

[Samedi] 17 novembre 1917

Le Bataillon quitte Marseille et va cantonner à Aubagne où il arrive à 15H.

[Dimanche] 18 novembre 1917

Le Bataillon va cantonner à Saint-Zacharie où il arrive à 11H30.

[Lundi] 19 novembre 1917

Le Bataillon va cantonner à Tourves où il arrive à 11H30.

[Mardi] 20 novembre 1917

Séjour à Tourves.

[Mercredi] 21 novembre 1917

Le Bataillon va cantonner à Brignoles où il arrive à 10H30.

[Jeudi] 22 novembre 1917

Le Bataillon va cantonner au Luc où il arrive à 12H30.

[Vendredi] 23 novembre 1917

Le Bataillon va cantonner à La Motte où il arrive à 16H.

[Samedi] 24 novembre 1917

Le Bataillon arrive au camp des Darboussières et s'y installe.

[Dimanches] 25 novembre 1917

Installation. Travaux de propreté. Douches.

[Lundi] 26 novembre 1917

Continuation de l'installation. Douches. Travaux de propreté.

[Mardi] 27 novembre 1917

Installation. Exercices sportifs.

[Mercredi] 28 novembre 1917

Mise en route des officiers et sous-officiers désignés pour suivre les cours du CI de Belfort (capitaine BRISON, lieutenant DELMAS, sous-lieutenant VANTHOURNOT, adjudant CAMUS, sergents HERNEURY, TAVEREAU, BORELLY).

[Jeudi] 29 novembre 1917

Mise en route du capitaine DETCHEBARNE désigné pour le CI de Belfort.

[Vendredi] 30 novembre 1917

Continuation de l'installation. Versement à la poudrière de Saint-Raphaël de toutes les munitions à l'exception de 30.000 cartouches dotation du Corps pour les tirs.